Mais le pâté, ça vient d'où ?



Jules César et la naissance du pâté

Si le pâté est aujourd’hui l’expression de notre terroir français, ces origines remontent aux Romains et n’a eu de cesse d’évoluer pour toujours plus de gourmandise.

Mais c'est vraiment au Moyen-Âge que le pâté gagne ses lettres de noblesse. Il était alors de bon ton d’offrir en présent des pâtés, extrêmement prisés. Appelés alors « pâtisseries » (viandes cuites en pâte), on n’imaginait pas faire un banquet sans eux. Les recettes alors étaient déjà nombreuses et se diversifient avec des viandes de meilleure qualité et des farces plus fines - perso ça me rappelle les banquets dans Game of Thrones, saison 3 épisode 9 tu connais.

Le pâté se régionalise

Au fil des ans, chaque province développe sa recette de pâté, propre à son terroir. Comme la Picardie (patrie d’adoption du rédacteur), au XVIIème siècle, qui était réputée pour être une région de gibier et l’une des plus riches du royaume de France en recettes de pâtés et terrines : pâtés de canard d’Amiens et de Ham, pâtés de perdrix ou de cochon de lait de Montdidier, pâté de lièvre, de dindon, de bécasse, de gigot de mouton, de longe de veau, etc.. que du lourd !

Quand le pâté rencontre la conserve ...

Au début du XIXème siècle, tandis que Napoléon est à la recherche d’un moyen de conservation des aliments pour ses armées, il lance un concours que le jeune Nicolas Appert (1749-1841) remporte grâce à sa "boîte de conserve". C’est la révolution attendue permettant à chacun de conserver le précieux sésame.

Devenu roi des pique-niques, des apéritifs et des randonnées, le pâté se consomme dès lors en toute occasion. Les progrès techniques, notamment au moment de la fabrication, ont permis une grande diversification des saveurs et des modes de présentation qui ont rendu célère le pâté français.

N’oubliez donc pas les lettres de noblesses de ce met délicat qui autrefois était le présent idéal à se faire entre seigneurs, dont la fierté régionale n’avait pas d’égal. C’est en ce sens que nous nous engageons à toujours vous faire découvrir notre patrimoine gastronomique sans limite. Vive le pâté !

Catégories
Dossiers
Derniers articles